115è Congrès du Parti Radical
image_pdfPDFimage_printImprimer

LE 115è CONGRES DU PARTI RADICAL S’OUVRE A AIX EN PROVENCE SOUS LE SIGNE DE L’INDEPENDANCE ET DE L’OUVERTURE

Présidé par Laurent Hénart Ancien Ministre, Maire de Nancy qui a succédé à Jean louis Borloo, le Parti Radical créé en 1901 est le plus vieux parti de France avec près 7.925 adhérents en juillet 2014.

Le congrès du Parti Radical s’installe à Aix en Provence au Centre des Congrès durant deux jours samedi 5 et dimanche 6 septembre.

Au programme de ces journées annoncées très laborieuses autour de tables rondes sur des thématiques bien ciblées comme « la solidarité républicaine, la réaffirmation de la laïcité, combattre les ennemis de la République: un devoir républicain…. ou en finir avec la monarchie républicaine. »

Des thèmes forts qui vont être débattus par les nombreux militants qui ont afflués en grand nombre à Aix en Provence pour s’atteler au lancement  » du manifeste Radical « . Un grand projet du Parti Radical, issu des commissions thématiques pour sortir la France de la crise morale, économique , civique et remettre selon Laurent Hénart  » la République au cœur  » autour de fortes actions sur les grands enjeux actuels: éducation, cohésion nationale, solidarité, fonctionnement de la démocratie, croissance durable …

A peine arrivé à Aix et après une visite au cabinet du Maire pour un entretien avec Maryse Joissains Masini, Laurent Hénart a tenu une conférence de presse aux côtés de Sophie Joissains et Arlette Fructus respectivement Présidente du Parti Radical d’Aix et Présidente départementale du Parti Radical des BDR. Un entretien au cours duquel il a mis l’accent sur les projets des radicaux en plaçant en avant l’indépendance de son Parti et affirmer son unité avant de qualifier ce congrès de  » Résistance Républicaine « . Evoquant l’union de son parti avec le Modem de François Bayrou, Maire de Pau, invité d’honneur du congrès, Laurent Hénart a expliqué « qu’il était temps d’ouvrir les débats dans la grande famille du Centre pour s’intéresser davantage à ce qui nous unit pour l’avenir de la France dont la République a fort besoin d’un Centre » ouvert et indépendant aux côtés de Jean Michel Lagarde Président de l’UDI présent au congrès. Et favoriser l’émergence d’une 3è force pour sortir de cette dualité PS/ Républicains qui bénéficie largement à l’avancée du FN. Rappelant au passage que François Bayrou avec qui le dialogue se poursuit, est vraiment dans l’opposition et que l’UDI et le Modem ont présenté des listes communes aux européennes de 2012. En désignant un autre invité de marque Michel Baylet comme un véritable allié avec le Parti Radical de Gauche qui fera débat avec les militants sur les institutions, Laurent Hénart en faisant cette démonstration de force entend engager son parti à se préparer dès à présent à l’alternance et mobiliser ses troupes pour les prochaines échéances électorales notamment les Régionales que le Parti Radical a toujours défendu devait-il souligner. Pour lui, l’objectif de l’UDI c’est de se passer des primaires et se préparer principalement à la présidentielle de 2017. Mais avant tout préparer l’alternance d’abord dans la grande majorité des régions en décembre prochain avec en ligne de mire les élections présidentielles avec une candidature UDI .

JACKY NAIDJA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire