image_pdfPDFimage_printImprimer

 

19e EDITION DU FESTIVAL DE LA MEDITERRANEE EN IMAGESBIYOUNA MARRAINE DE LA 19e EDITION DU FESTIVAL DE LA MEDITERRANEE EN IMAGES A MARSEILLE DU 5 AU 12 DECEMBRE 2015.

Après Serge Moati, Yann Arthus Bertrand, Eric Cantonna et Yasmina Khadra qui ont tour à tour présidé le PRIMED* ces dernières années, c’est au tour de Biyouna* la célèbre comédienne algérienne d’en être la Marraine pour cette 19e édition du festival de la mediterranée en images.

Un festival organisé par le CMCA* avec la Villa Méditerranée et un groupement de plusieurs télévisions dont France Tv, la RAI italienne, Télévision 2M du Maroc et l’ASBU (Union des Diffuseurs des Etats Arabes)

Malgré un budget global restreint de – 30% et le soutien à 45% tant bien que mal de la Région, le concours de plusieurs autres partenaires institutionnels comme la Ville de Marseille, le Conseil Départemental 13, le PRIMED est aujourd’hui sous de meilleurs auspices pour sa 19è année consécutive.

La conférence de presse tenue à la Villa Méditerranée désormais lieu mythique des grands événements marseillais placée sous la présidence de Bernard VALERO directeur de la Villa Méditerranée et de Valérie Gerbault déléguée générale du CMCA a permis de lancer la programmation inédite, riche et largement ouverte à la production cinématographique des pays méditerranéens. Cette manifestation va se tenir à travers 3 grands lieux de Marseille : la Villa Méditerranée, le MUCEM, et la BMVR ALCAZAR (bibliothèque municipale à vocation régionale).

Il y a chez les organisateurs du PRIMED toujours cette ferme volonté de mettre au profit du public cinéphile marseillais un cinéma qui lui ressemble et qui le rassemble, tout en gardant précieusement tous les fondamentaux de leur expérience passée sans pour autant négliger les références essentielles liées au bon choix des films et à leurs réalisateurs qui font chaque année le succès de cette manifestation cinématographique unique à Marseille. Bien sûr les regards resteront braqués sur la Méditerranée. Cette mer déchirée depuis quelques temps par tous ces drames humanitaires des migrants, espérant comme l’a souligné Bernard VALERO « que cette magnifique aventure collective soit en résonnance avec l’énergie et le talent de tous ceux qui ont œuvré à cette manifestation dans l’intérêt unique du public. »

Avec une sélection de documentaires et de reportages choisis parmi 348 films reçus cette année au CMCA en provenance de 35 pays, 24 films sont à découvrir en compétition dont 13 films sont réalisés par des femmes. C’est dire la place importante des Femmes dans une thématique spéciale qui va dresser les portraits de militantes dans 4 films dédiés au féminisme arabe et à l’exil. C’est sans compter aussi que le PRIMED a entre autres imaginé plusieurs catégories de compétitions de films : enjeux méditerranéens, mémoire de la Méditerranée, Art Patrimoine et culture, court méditerranéen et multimédia avec des événements autour de lycéens avec un 1er prix MPM » Averroès junior » autre moyen de susciter des vocations qui sera suivi d’autres moments éclectiques et plus emblématiques qui vont marquer le festival autour des films sur les migrations, l’identité, le sport et santé et enfin les arts en Méditerranée.

De quoi montrer que le PRIMED à travers son festival annuel, continue et peut encore tisser l’histoire du cinéma entre le passé et le présent des pays du bassin méditerranéen avec la région de Marseille. Le festival par le biais de toutes ces œuvres cinématographiques choisies est représenté par un jury hautement professionnel qui sera présidé par Réda BENDJELLOUN, marocain, producteur, directeur de magazines d’information et de documentaires sur l’antenne de la chaîne 2M, assisté de quatre membres éminents du jury : Nilgün AYDOGAN de la Radio et Télévision Turque, Amel CHAHED animatrice de la TV Tunisienne, Tatiana El KHOURY Journaliste à France 24 et Gustav HOFER journaliste et réalisateur correspondante d’AERE à Rome.

Parmi les 7 prix du PRIMED: Un prix du public pour le meilleur court méditerranéen (désigné par les spectateurs) au sein de 4 courts métrages dont  » la bataille de l’avenir » (Algérie) de Nasser BAKHTI, inédit en France qui sera projeté le jeudi 10 décembre à 14h. Ce film dresse en effet le constat de la soif de liberté du peuple algérien après tant d’années de guerre où beaucoup d’injustices sont encore présentes en plus du chômage de près de 70% des jeunes. Un pays qui ne ressemble pas à ses voisins du Maghreb qui met en relief la réélection controversée d’Abdelaziz Bouteflika, président malade, candidat à un 4ème mandat qui semble une nouvelle barrière au désir de changement qui gronde parmi le peuple. Un film produit par Troubadour Films (Suisse).

Le PRIMED a programmé également une rencontre-débat réalisateurs, membres du jury et étudiants, un événement spécial à l’invitation de la Villa Méditerranée et son directeur Bernard VALERO dont on peut attendre certainement des échanges importants à travers les regards des réalisateurs et les points de vue des étudiants avec le public.

Enfin, autre événement aussi marquant du festival, la projection au public du documentaire « Voyage en Barbarie » (Egypte/Suède) de Delphine DELOGET et Cécile ALLEGRA (France) Prix Albert Londres 2015 qui aura lieu le vendredi 11 à 10H et suivi d’un débat qui s’ouvrira avec pour thème « les chemins de l’exil » sur les conditions des migrants et la présence de 2 réfugiés à Marseille qui viendront témoigner des conditions de leur parcours et de leur histoire. « Et donner surtout toute la visibilité à des films et des réalisateurs non connus précise Valérie Gerbault signalant au passage la gratuité à toutes les projections au public soit 30h de cinéma en tout. »

En fin d’après midi à 17h et en présence de BIYOUNA Marraine du PRIMED 2015 et de Réda Bendjelloun, s’ouvrira la cérémonie de remise des prix qui découvrira en direct les lauréats du PRIMED 2015. Evénement présenté par Sylvie DEPIERRE de FR3 Provence et animé par le groupe Radio Babel.

JACKY NAIDJA de Marseille

P/ Rzeporters.dz

*Le PRIMED : Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen.

Près de 5.000 films reçus depuis sa création en 1994 dont plus de 300 sélectionnés en compétition. 25 films ont reçu un prix à la diffusion.

*CMCA : Centre Méditerranéen de la Communication Audiovisuelle à Marseille

19e EDITION DU FESTIVAL DE LA MEDITERRANEE EN IMAGES* BIYOUNA : Comédienne algérienne née à Alger. Chanteuse et danseuse, elle a débuté dans les cabarets avant d’être choisie pour un grand feuilleton à succès « la grande maison » en 1973 (Alger). Elle tournera depuis en Algérie, au Maroc et en France dans plusieurs films qui ont marqué le cinéma tant algérien que français. Interprète au théâtre, elle a joué dans plusieurs pièces connues comme « Electre » 2006, ou » la Célestine » 2009 avec d’énormes succès auprès du public français.

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin