image_pdfPDFimage_printImprimer

DEMISSION DE A. BOUTEFLIKA

Démission de A. BouteflikaSelon un communiqué officiel de la Présidence de la République, la démission de A. Bouteflika est actée auprès du Conseil Constitutionnel ce mardi qui vient mettre fin à ses obligations présidentielles. Son 4è mandat devait expirer le 28 avril. La transition démocratique est en marche et les incertitudes demeurent encore avec l’Armée au centre  des décisions qui a réclamé dans un communiqué ce jour la mise à l’écart imminente de Bouteflika.

C’est Abdelkader Bensalah Président  de la Chambre Haute (le Sénat) qui va assurer l’intérim du pouvoir pendant 90 jours avant les élections présidentielles.

Après avoir nommé le 31 mars, un gouvernement* dit de transition avec à sa tête Noureddine Bedoui, Premier Ministre, A. Bouteflika, après 20 ans de pouvoir, très isolé dans son camp, est lâché par l’armée avec à sa tête Ahmed Gaid Salah le Général Major et vice ministre de la Défense, son principal soutien qui a réclamé son départ immédiat du pouvoir, seule solution de sortie de crise à ses yeux. Une solution à laquelle se sont rangés plusieurs autres soutiens importants du régime. La rue et 5 semaines de contestation massive auront suffi à ébranler le régime. Une nouvelle page de l’Algérie s’inscrit désormais dans la droite ligne de la construction démocratique avec l’opposition et la société civile qui auront un grand rôle à jouer dans les prochains jours avec l’organisation de nouvelles élections.

JACKY NAIDJA

*Le nouveau gouvernement de N. Bedoui est composé de 27 ministres dont 6 membres de l’ancien gouvernement ont été reconduits.

Liste:

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin