Fellag dans son spectacle "Bled Runner"
image_pdfPDFimage_printImprimer

FELLAG* « BLED RUNNER »

Fellag dans son spectacle "Bled Runner"

Le public marseillais n’en attendait que le retour de Fellag au théâtre Toursky et son nouveau spectacle « Bled Runner » durant ces 3 soirées prévues à guichets fermés pour un divertissement inédit. A croire que la scène du Toursky est son terrain de prédilection tellement il lui convient bien quand il est face à ce public nombreux, divers et varié même s’il est sous pression. Et le fantassin de l’humour a tout de même réussi son pari dès la première de ce spectacle cousu main, brodé de toutes pièces et argumenté de façon magistrale pour nous ressusciter certains de ses anciens chefs d’œuvres inoubliables comme « tous les algériens sont des mécaniciens ». Mettant bout à bout de petites scènes qu’il a exporté de ses sketchs joués depuis une vingtaine d’années jusqu’à en faire une véritable chaîne de petits récits aussi hilarants les uns que les autres. Une histoire longue de morceaux choisis qui commence avec l’Algérie bien sûr et son passé colonial qui va lui permettre de se raconter et de traverser au sprint toute sa carrière et sa vie scolaire personnelle jusqu’après l’indépendance de son pays pour terminer sur les chapeaux de roue en plongeant son profond regard curieux et drôle à la fois sur la société d’hier, celle d’aujourd’hui et ce qu’elle est en train de devenir. Une heure et demie de cavalcades où Fellag seul sur scène, gai et dynamique tire à boulets rouges sur tout ce qu’il a vécu, sur le régime, sur le quotidien des gens, se rappelant au passage les souvenirs de sa Kabylie natale, avec une certaine nostalgie, non sans manquer de dresser avec son humour souvent décapant les rapports de l’émigration où l’Algérie et la France ont eu toute leur place. Déployant son talent avec brio sans renier son grand art de comédien né de sa passion enfantine, l’humoriste de tous les temps dès son entrée sur scène à sa première, avait déjà gagné son public marseillais enchanté qui le lui a bien rendu avant qu’il n’achève son spectacle restant debout jusqu’à trois rappels sur scène pour le saluer sous des applaudissements à n’en plus finir. Fellag vient d’offrir à son fidèle public avec une grande sensibilité en cadeau suprême cette interprétation toute en finesse, faite de justesse sur les apriori et les symboliques comme il sait toujours le faire sur scène quand il rencontre son public avec grand plaisir et bienveillance dans un espèce d’échange où il n’y a de place que pour le rire, seule thérapie magique selon lui.

Le public du Toursky a encore vu et aimé du grand Fellag dans ce one-man show unique en son genre qui va continuer sa tournée en France et à l’Etranger dont le succès ne va pas tarir de sitôt.

Un beau moyen pour lui de fêter ses 20ans de scènes.

Jacky NAIDJA via Janapresse

Fellag* : Homme de théâtre, comédien aussi au cinéma, humoriste et écrivain a publié « Un espoir des espoirs » un dernier opus aux éditions jc Lattes en 2014.

Son spectacle « Bled Runner » est le meilleur sketch de ces 20 dernières années dont le titre est comparable au titre du film culte de Ridley Scott « Blad Runner ».

A l’occasion de son spectacle, Fellag a consacré un entretien particulier à Reportages.dz

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin