Jean-Claude Gaudin au 3ème conseil métropolitain
image_pdfPDFimage_printImprimer

le Président Jean Claude Gaudin a ouvert ce matin le 3ème conseil métropolitain

Jean-Claude Gaudin au 3ème conseil métropolitain

Après avoir dévoilé la veille la liste des attributions des 20 Vice-présidents et des 8 membres du bureau de la nouvelle métropole, le Président Jean Claude Gaudin (élu haut la main) a ouvert ce matin le 3è conseil métropolitain avec au menu 41 rapports à l’ordre du jour et siégé au milieu de ses 28 nouveaux élus pour présider ce conseil.

Se sont  succédés les uns après les autres les votes à la majorité sur les rapports des élections des membres de la commission de délégation de service public, des indemnités des élus des conseils de territoire, la création de 12 commissions de travail et d’étude, la désignation des représentants de la Métropole  au sein des organismes extérieurs. Puis c’est au tour de la constitution du groupe de travail pour élaborer le pacte de gouvernance et ensuite la mise en place du groupe de travail pour  le règlement intérieur de la Métropole.  Les échanges entre le Président Gaudin et diverses personnalités de l’opposition se sont  le plus focalisés sur ces questions relatives notamment sur le nombre des élus dans ces commissions.

Le rapport n°18 quant à lui se rapportant à l’orientation budgétaire qui débouchera forcément sur le vote du 1er  budget de la Métropole a été celui qui a laissé le plus la place à des injonctions de la part de l’opposition en pleine discorde sur ce sujet. Mais sans concession aucune et d’une main de maître, le Président Gaudin qui a fixé ses objectifs sur des bases de travail pour un meilleur développement du territoire, après avoir concerté les uns et les autres sur ses listes et notamment sur les projets métropolitains a surtout mis en place toute l’architecture budgétaire métropolitaine et s’en est bien sorti de ce champ de contraintes où plusieurs opposants comme Patrick Mennucci, Florence  Mas, Marie Arlette Carlotti ou Stéphane Ravier ont essayé de l’enfermer.

C’est un 1er pas dans la construction de la Métropole à la hauteur de tous les enjeux métropolitains qui a été fait devant les 240 conseillers lesquels ont été appelés à voter au Parc Chanot aujourd’hui. Dans l’attente que les travaux de l’hémicycle du Palais du Pharo soient terminés pour le prochain conseil qui votera le 1er rapport budgétaire de l’exercice 2016 prévu le 28 avril prochain.

Maryse Joissains Masini, Maire d’Aix présente dans l’hémicycle et appelée à siéger dans la commission  qui va mettre en place le règlement intérieur de la Métropole Aix Marseille Provence a maintenu déposer plainte contre l’Etat Français devant la Commission Européenne pour les motifs « qu’il n’ y a pas eu concertation de l’opposition de la majorité des Maires du territoire pour la constitution de la nouvelle Métropole. Ce qui a porté essentiellement une atteinte déraisonnable au principe de libre administration des collectivités locales. »

JACKY NAIDJA via Janapresse

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin