image_pdfPDFimage_printImprimer

Du 19 au 25 Septembre : 5è EDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU DESSIN DE PRESSE, DE LA CARICATURE ET DE LA SATIRE

5eme Festival International du dessin de presse et de la caricature de l'Estaque

On sait aujourd’hui grâce à la conférence de presse tenue ce jour que le Festival du dessin de Presse, de la caricature et de la satire sera bien là du 19 au25 septembre sous le thème « l’Estaque pour le meilleur et pour le rire ».

Une conférence de presse animée par Mireille Lando la présidente du Fidep et la première à évoquer avec beaucoup d’émotion le parcours du festival à travers un bilan de ses 4 quatre années d’existence. Celui-ci a en effet pour cette 5è édition élargi son réseau de partenariat avec « les voiles de la Paix, la machine pneumatique et le Chaudron de l’Estaque » et surtout privilégié le côté privé avec un noyau de partenaires Estaquiens pour lui garder un tant soit peu l’âme des quartiers Nord. Conçu et érigé par Fathy Bourayou depuis sa 1ère édition, le festival qui s’inscrit donc dans la durée est dirigé par une équipe de bénévoles qui ont largement contribué à son succès grâce au soutien sans faille de Samia Ghali Sénateur et Maire du 8è secteur de Marseille depuis sa création. Faisant ainsi entrer dans ces quartiers tout l’univers du dessin de presse et de la caricature à travers la liberté d’expression, respectée avait-elle souligner même si parfois elle a pu heurter certaines sensibilités. Il y a aussi l’action et le soutien sans relâche d’ Henri Djibraël Député et celui d’ Arlette Fructus élue du Conseil Régional Paca qui ont toujours aidé financièrement cette manifestation grandiose ancrée désormais dans la mémoire de ses habitants. Six jours de fête non stop pour quelques 10.000 participants attendus de tous les coins de la France et de l’Etranger pour venir apprécier les dessins de 45 caricaturistes reconnus. Un événement incontournable reconnu par sa manière d’exister et de résister. C’est sur cette résistance sur laquelle vont insister Fathy Bourayou puis tour à tour Samia Ghali, Henri Gibraël , Alette fructus ou encore Catherine Sivieux élue à la culture. Et à chacun de mesurer le chemin parcouru depuis toutes ces années avec cette soif de liberté alliée à toute une résistance incomparable dans ces temps difficiles que les quartiers Nord traversent pour persister à reconstruire sans relâche le lien social et accompagner ce festival populaire dans ses convictions autour d’un engagement collectif et citoyen exemplaire.

L’école de la caricature

Reste à déceler les talents qui n’en manquent pas et protéger ce festival qui ne cesse de grandir pour donner à l’Estaque le meilleur de l’apprentissage du dessin et de la caricature ouvert à tous ses enfants grâce à l’école de la caricature mise sur pied récemment à l’initiative de Samia Ghali et Fathy Bourayou qui fait désormais la fierté du Fidep. Désormais fonctionnelle, elle est la première école en France au service des enfants et gratuitement. Une ambition affichée par les organisateurs et membres du Fidep qui mettent au cœur du programme de ce festival des animations, des films, des expositions et de la musique pour tous les goûts et notamment des débats comme celui sur « Marseille en caricature » avec d’éminents intervenants où la parole va circuler librement.

L’Estaque ce petit coin de mer bleue dont l’histoire retiendra le passage des impressionnistes du temps où les agitateurs de l’art exposaient au salon des refusés va devenir durant quelques jours un haut lieu de rencontres, de dialogues, d’échanges entre tous et pour tous pour de bons moments de partage enrichissants et solidaires.

L’ouverture officielle de la 5è édition est prévue le samedi 24 septembre à 11h30 avec la remise des prix le dimanche 29 septembre et une clôture en fanfare.

JACKY NAIDJA P/ Reporters.dz

PROGRAMME

Facebook du festival

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin