« LE MAROC VU DU CIEL » en avant première à Nice

Hier le CUM de Nice avec à sa tête Agnès Rampal élue a rassemblé un grand public niçois au milieu des autorités consulaires du Maroc et des représentants de la Ville de Nice invités à la présentation en avant-première du film « le Maroc vu du Ciel » en présence de Yann Arthus-Bertrand en collaboration avec Michael Pitiot.

Après le succès retentissant de « l’Algérie vue du ciel », c’est le Maroc, avec sa beauté extraordinaire et splendide où se côtoient la richesse et la pauvreté en même temps qui a été dévoilé hier dans un documentaire qui a valu à son réalisateur quelques 220 heures de rush et deux ans de travail. Un pays que connait fort bien Ali Baddou journaliste franco marocain né dans ce pays auquel il a prêté sa voix pour raconter grâce à des images sublimes l’épopée du Maroc. Le film traverse avec une grâce particulière toutes les régions du nord au sud avec grand angle sur les villes impériales, les montagnes de l’Atlas jusqu’au fin fond du désert accompagné par la musique majestueuse d’Armand Amar. Là où justement est montré ce lien fort des hommes liés à la terre dont ils tirent ce qu’ils peuvent de ce qu’ils cultivent, très souvent confrontés au climat, quand l’eau vient souvent à manquer. C’est aussi tout ce combat pour la préservation de la nature que le réalisateur a porté son regard unique et exceptionnel comme il sait le faire à travers des images spectaculaires qui s’enchaînent l’une à l’autre. Il y a bien sûr beaucoup à apprendre de ce film et les marocains vont pouvoir découvrir un pays qu’ils ne connaissent pas suffisamment puisque le film sera diffusé simultanément le 22 juin sur France Télévisions et la chaîne publique marocaine 2M qui le coproduit, fruit d’un large partenariat avec l’office national du Tourisme marocain et HOPE la société de production de Yan Arthus- Bertrand et le CMCA Primed de Marseille. Agnès Rampal à l’initiative de ce projet avec le Maire Christian Estrosi a au cours de la présentation du film tenu à remercier particulièrement le réalisateur pour son talent et son humilité quand toute son œuvre vient repenser le destin de la terre et des hommes à la faveur de sa vision esthétique sur tout ce qui touche à la nature et à son environnement.

 JACKY NAIDJA

*Le CUM: Centre Universitaire Méditerranéen

   65 Promenade des Anglais 06000 NICE