image_pdfPDFimage_printImprimer

FESTIVAL DE CANNES : 72è EDITIONlogo festival de cannesNADINE LABAKI* PRESIDENTE DU JURY « UN CERTAIN REGARD » POUR SUCCEDER A L’ACTEUR  BENICIO DEL TORO:

Nadine Labaki« LA VIE APPORTE PARFOIS  PLUS QUE LES REVES ET J’AI HATE DE DECOUVRIR LES FILMS DE LA SELECTION. J’AI HATE DE DEBATTRE, D’ECHANGER, D’ETRE SECOUEE, DE TROUVER L’INSPIRATION DANS LA DECOUVERTE DU TRAVAIL D’AUTRES ARTISTES… » NADINE LABAKI

NADINE LABAKI, actrice, réalisatrice et scénariste libanaise, celle qui a réalisé « Capharnaüm »*, ce film aussi puissant que poignant sur l’enfance déchirée et abîmée des réfugiés au sein d’une société reniant toute humanité, qui a bouleversé toute la Croisette en 2018, va prendre la présidence du jury de « Un certain regard ». Et succéder ainsi au célèbre acteur Benicio Del Toro dans le plus prestigieux festival de Cannes pour sa 72è édition qui va s’ouvrir du.14 au 25 Mai. Là où justement, elle a présenté ses derniers films et reçu ses prix, après avoir prononcé un discours mémorable fort émouvant, d’une immense sensibilité aux côtés de son jeune acteur refugié syrien Zain Al Rafeea.

Avec « Capharnaüm », nommé aux Golden Globes et à l’Oscar du meilleur film étranger, Nadine Labaki a remporté le Prix du jury présidé par Cate Blanchett en 2018 qui a fait d’elle la première femme issue du monde arabe nommée dans cette catégorie. Elle reste pour de nombreux cinéphiles la réalisatrice de « Caramel » son premier long  métrage dédié à la condition et à la solidarité féminine, devenu depuis, le plus grand succès du cinéma libanais à l’étranger lui conférant une renommée internationale. Et de rappeler que « Caramel » a été aussi présenté à la quinzaine des réalisateurs en 2007 et distribué dans le monde entier. Sans oublier également « Et maintenant on va où », son film audacieux et bénéfique sur la tolérance autour des tensions religieuses présenté lui aussi à Un Certain Regard en 2011 qui a représenté le Liban aux Oscars en 2012. Puis  remporté le Prix du Public au festival International du film de Toronto en 2011. C’est dire que Nadine Labaki a arpenté depuis longtemps déjà les couloirs du palais du festival de Cannes où elle a été membre du jury en 2015 d’Un Certain Regard présidé par Isabella Rossellini qui lui ouvre aujourd’hui grand les portes pour aller cette année encore, forte de ses succès, partager avec tous les réalisateurs leurs films. Avec ces mêmes yeux quand jeune enfant, elle contemplait de sa fenêtre le monde qui prenait vie devant elle, attendant tous les rêves possibles.

Au programme et au lendemain de l’ouverture solennelle de la 72è édition du Festival de Cannes le 14 mai , lancement des séances d’Un Certain Regard le mercredi 15 mai en soirée, après la présentation du jury avec son palmarès  attendu le vendredi 24 mai 2019.

*NADINE LABAKI : Née en 1974 à BEYROUTH (LIBAN)Après des études d’audiovisuel à l’université de Beyrouth et des signatures  de publicités et de clips très souvent primés, Nadine Labaki s’est attelée  à la réalisation de films. Actrice, elle a joué dans le film « Bosta l’autobus » en 2005 après avoir participer à l’écriture au sein de la résidence de la Ciné fondation du Festival de Cannes en 2004 pour la réalisation de son 1er long métrage film » Caramel » tourné 2 ans plus tard. Nadine Labaki a été faite Chevalier des Arts et des Lettres pour la France en 2008.

  • « Un Certain Regard » : Crée en 1978 par Gilles Jacob délégué général du festival, est une section dérivée de la sélection officielle du festival de Cannes qui fait concourir  les films originaux tout en favorisant la découverte de nouveaux talents. Les films sont évalués par un jury professionnel du cinéma avec 5 membres et un Président du jury qui décernent des prix propres à la sélection dont la Caméra d’Or.

JACKY  NAIDJA

Accès Reportages International

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin