image_pdfPDFimage_printImprimer

OUVERTURE DE LA 37è EDITION DU CINEMED MONTPELLIERDES STARS, DES FILMS INEDITS ET UN PUBLIC ENTHOUSIASTE A L’OUVERTURE DE LA 37è EDITION DU CINEMED MONTPELLIER.

Un public nombreux et enthousiaste a envahi le Corum hier en soirée à l’ouverture de la 37è édition du Festival Méditerranéen du Cinéma de Montpellier prévu du 24 au 31 octobre avec plus de 100 films inédits en provenance de tout le bassin méditerranéen.

CINEMED avec sa réputation extrêmement prestigieuse a lancé donc sa programmation avec la projection du film « PER AMOR VOSTRO » de Guiseppe Gaudino où Valéria Golino comédienne italienne a brillé de mille feux par son talent.

Un film réalisé dans la pure tradition cinématographique napolitaine et présenté pour la 1ère fois au public français à l’occasion du festival grâce à CINEMED.

En tant que comédienne, Valéria Golino tout juste auréolée de son prix d’interprétation » Copa Volpi » à la Mostra de Venise était présente aussi en tant que réalisatrice venue présenter 2 films: un long métrage « Miele (2013) présenté à un certain regard à Cannes et un court métrage « Armandino il madre » (2010).

CINEMED lui consacre par ailleurs au cours de ce festival une rétrospective de ses 8 films pour montrer sa belle et brillante carrière, au parcours époustouflant à travers également le cinéma international aux côtés de Tom Cruise, Dustin Hoffman, Sean Penn, Bénacio del Torro pour ne citer que ceux là.

A ses côtés, 10 autres stars du cinéma sont dans la lumière de ce festival de 2015 comme Tony Galtif, artiste atypique et méditerranéen dans l’âme, Tahar Rahim, Adèle Exarchopoulos, Rachida Brakni, Camélia Jordana, Lola Duenas, Kheiron, Mariane Denicourt entre autres, avec Roshdy ZEM autre grande figure montante du cinéma Français qui préside cette année aux destinées du jury du festival, censé couronner d’ici la clôture par l’ANTIGONE D’OR ( le 1er prix), l’un des 10 films en compétition dont 2 films algériens qui mettent l’Algérie à l’honneur cette année. Deux films dont on parlera sûrement longtemps réalisés par de jeunes metteurs en scène de cette nouvelle génération montante, tel le film »Good Luk « de Farid Bentoumi (2015) avec Sami Bouadjila, Chiara Mastroianni et celui de Salem Brahimi « Maintenant ils peuvent venir »(2015) avec Amazigh Kateb, Rachida Brakni. Sans oublier « Mista » l’autre film en long métrage panorama de Kamel Laïche (2015) en concurrence lui aussi.

Le festival en mettant côte à côte deux invités de marque, deux géants de la réalisation tout aussi réputés et talentueux par leurs films, l’Espagnol Carlos Saura et le Portugais Miguel Gomes, n’a pas oublié de rendre un vibrant hommage à Patricio GUZMAN au cours de la soirée pour l’ensemble de son œuvre.

Cette année encore, les deux institutions de Montpellier, la Ville et la Métropole ont ainsi renouvelé leur soutien financier au Festival CINEMED en lui apportant 297.000 euros pour la Ville et 410.000 euros pour la Métropole devenant les premiers partenaires du festival avec d’autres non moins importants pour financer les 12 divers prix du palmarès ainsi que celui de la Bourse d’Aide aux réalisateurs, incarnant ainsi tout le soutien à la pure créativité. Et pour cette 37è, CINEMED est toujours résolument tourné vers les pays méditerranéens par la singularité de ses échanges dans la production cinématographique entre les deux rives, mais surtout avec une programmation riche et engagée, pour continuer de créer ces passerelles culturelles en Méditerranée à l’heure où les drames humanitaires, sombres et tragiques traversent son histoire actuelle.

CINEMED dans l’attente d’une nouvelle direction, avec un budget de 658.000 euros et au delà du festival et son organisation, s’appuie aussi sur d’autres activités comme le stage pédagogique cinéma crée en 1992 au profit de la préparation du baccalauréat des classes option cinéma audiovisuel. Ou le festival jeune public dédié aux enfants des écoles primaires et maternelles de Montpellier et Montpellier Agglomération ou la journée des métiers du cinéma organisée en ouverture du festival comme un véritable salon pour des écoles spécialisées et organismes de formation pour d’éventuelles orientations et qui va de succès en succès. A cela s’ajoutent les activités de la Méditerranée au ciné club jean Vigo et la saison du documentaire avec la médiathèque Federico Fellini qui propose une saison du documentaire méditerranéen de novembre à Mars chaque année. Sans oublier CINEMED hors les murs avec un véritable programme de films labélisés 37è CINEMED dans les cinémas de Montpellier.

De quoi susciter des envies chez les uns et les autres dans cette grande diversité culturelle que propose Montpellier avec son festival qui ne cesse de contribuer avec force à l’avenir du cinéma français et méditerranéen.

Le palmarès est prévu le Vendredi 31 octobre lors de la soirée de clôture du festival.

De Montpellier,

JACKY NAIDJA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin