image_pdfPDFimage_printImprimer

Le Palmares

L’Académie des Lumières a dévoilé hier son palmarès à l’occasion d’une somptueuse cérémonie animée par Eve Jackson et Pierre Zéni  à l’Institut du monde arabe à Paris.

Gradiose et éclectique

Une belle soirée de palmarès, grandiose et éclectique à la fois, préparée avec soin par une dynamique équipe de l’Académie des lumières avec à la clé une animation à la hauteur d’un public fidèle, fin connaisseur du cinéma français parmi lequel des acteurs et actrices de renommée, des réalisateurs, des producteurs… Un sacré voyage à travers 130 films proposés et sortis en salles en 2018 mis en concours et à disposition des correspondants de presse grâce à une vidéothèque en partenariat avec Cinando/le marché du film de Cannes d’où sont sortis 37 films qui ont été soumis au vote final. Les prix attendus ont été une fois de plus et pour la 24è année attribués grâce à un grand coup de projecteur sur les récipiendaires, ces talents de qualité, qui dans chaque catégorie viennent contribuer fortement à la réputation du cinéma français et francophone. Cette cérémonie a été marquée par l’hommage spécial rendu à l’actrice Jane Birkin et au film de Claude lelouch « Un homme et une femme » en présence de Claude Lelouch et d’Anouck Aimée, toujours rayonnante, pour venir une fois de plus apporter leur immense contribution au rayonnement mondial du cinéma français.

Les Prix

Le film « Les frères Sisters » a raflé 3 prix : pour le film, la mise en scène pour Jacques Audiard meilleur réalisateur et Image pour Benoît Debie. 2 prix également pour Alex Lutz qui a été récompensé comme meilleur acteur dans le film « Guy », film primé aussi pour la musique de Vincent Blanchard et Romain Greffe. L’actrice Elodie Bouchez reconnue comme meilleure actrice dans le film « Pupille », Ophélie Bau comme révélation féminine dans « Mektoub My Love » et Félix Maritaud comme révélation masculine pour « Sauvage ». Les 120 journalistes correspondants de presse internationale qui ont participé au vote, ont également distingué Pierre Salvadori, Benoît Graffin et Benjamin Charbit pour le scénario « En liberté ». Quant au prix du documentaire, il est allé à « Samouni Road »de Stéfano Savona. Et le prix de l’animation est revenu  à Michel Ocelot pour « Dilili à Paris ».

Dans la catégorie du long métrage, « jusqu’à la garde » de Xavier Legrand a été récompensé ainsi que « Girl » de Lukas Dhont (Belgique) et remporté le prix réservé aux films des pays francophones.

Les lauréats ont reçu « les Flammes », trophées créés  par Joaquin jiménez et la Monnaie de Paris pour les Lumières de la presse internationale.

INES  ILIANA NAIDJA