image_pdfPDFimage_printImprimer

ROSCHDY ZEM* ACTEUR FABULEUX DANS LE FILM « ROUBAIX UNE LUMIERE D’ARNAUD  DESPELCHIN EN LICE POUR UNE PALME D’OR.

Acteur accompli après 30 années de carrière cinématographique, dans des rôles souvent pluriels qui lui ont toujours porté chance au cinéma, Roschdy Zem, 87 films et 7 récompenses est à Cannes aujourd’hui pour la projection de  » Roubaix, une lumière » d’Arnaud Desplechin.

Un rôle que lui offre sur le tapis  le réalisateur du film lui donnant l’occasion d’exceller par son talent dans l’interprétation d’un commissaire de police, le commissaire Daoud, en prises avec une affaire de meurtre , aux côtés de deux autres actrices formidables Léa Seydoux et Sarah Forestier dans la ville de Roubaix, la ville d’enfance du réalisateur. Arnaud Desplechin, dans ce film met en scène un fait divers réel, le meurtre d’une septuagénaire, retrouvée étranglée dans son domicile une nuit de Noël.

Le commissaire s’emparant de l’affaire avec son collègue Louis Coterelle (Antoine Reinartz) interrogent alors deux voisines suspectes Claude (Léa Seydoux) et Marie (Sarah Forestier), toxicomanes et amoureuses qui finissent par avouer leur sordide crime.

Toute cette histoire a fait l’objet aussi d’une publication en Polar de l’auteur lillois Yves Baudin, laquelle a été inspirée par un documentaire filmé pour FR3 Nord « Roubaix Commissariat Central » de Marco Boucault qui a permis en fait à Arnaud Desplechin à son tour, de se saisir de cette réalité laquelle a donné naissance à son film actuel. Malgré une certaine révolte des proches de la victime contre la le tournage du film, il est montré que le commissaire Daoud s’est donné pour mission aussi de rendre aux coupables toute leur humanité.

*Roschdy Zem : Fils d’émigrés marocains, 53 ans et 30 ans de cinéma, passionné de théâtre d’abord, puis de cinéma avec 87 films au compteur où il a tenu plusieurs rôles dans plusieurs films à succès, les plus marquants comme « Indigènes » ou « Hors la loi » qui lui ont valu des prix d’interprétation et une nomination aux Césars à Cannes pour »le Petit lieutenant » de Xavier Beauvois. Il  décide alors de passer derrière la Caméra pour réaliser avec grand succès  2 longs métrages importants dans sa carrière : « Chocolat avec Omar Sy » et « Omar m’a tuer »,  tiré de l’affaire Omar Haddad. Roschdy Zem est celui qui ale premier a ouvert la voie aux comédiens d’origine arabe et de la diversité en France.

De Cannes, JACKY NAIDJA avec INES ILIANA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin