image_pdfPDFimage_printImprimer

MARSEILLE CAPITALE MEDITERRANENNE AVEC UN SOMMET DES DEUX RIVES ANNONCE POUR LE 24 JUIN 2019.

Pour une nouvelle politique méditerranéenne

sommet des deux rives

C’est à l’initiative du Président Emmanuel Macron qui entend renouer avec l’Union pour la Méditerranée baptisée en novembre 2008 et reprendre un projet voulu par Nicolas Sarkozy pour mettre Marseille au cœur du bassin Méditerranéen, qu’un sommet des deux rives sera organisé à Marseille. Après tous les conflits qui s’ensuivirent depuis 2011 en Méditerranée et qui ont fait oublier cette idée de l’Union pour la Méditerranée restée sans réelle ambition. Dix ans après l’Union pour la Méditerranée, le Président français qui l’a annoncé devant les Ambassadeurs accrédités à Paris le 27 août dernier, veut remettre au grand jour les relations Nord-Sud et appeler à une nouvelle politique méditerranéenne.

Le « sommet des deux rives »

C’est en effet le 24 juin prochain que Marseille accueillera au Palais du Pharo ce « sommet des deux rives » de la Méditerranée occidentale conçu à l’image du dialogue 5+5 avec 10 délégations (5 pays Européens et 5 pays Afriquains) qui vont se retrouver avec tout un programme à l’ordre du jour : l’économie, l’innovation, l’énergie, le développement durable, le climat, l’éducation et la  culture. Il y a peu, Jean Yves le Drian Ministre des Affaires Etrangères avait lui aussi évoqué à ce propos : « qu’à cette grande rencontre participera également la société civile  pour mieux ré identifier la Méditerranée au regard des évènements de ces dernières années avec le conflit israélo-palestinien, la crise migratoire ou la menace terroriste qui ont montré que ce qui se passe en méditerranée concernait aussi les européens. » Un sommet plus qu’ambitieux pour le Chef de l’Etat qui entend associer une forte contribution des sociétés civiles pour retrouver le fil d’une politique méditerranéenne plus inclusive à la hauteur de tous les enjeux actuels en tirant  tous les enseignements de tout ce qui n’ a pas été réussi. Une des raisons essentielles de la reconsolidation du Maghreb.
JACKY NAIDJA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin