ARNAUD MONTEBOURG FACE A LA PRESSE ETRANGERE

ARNAUD MONTEBOURG FACE A LA PRESSE ETRANGERE : “SI LA GAUCHE NE MUTE PAS SANS RASSEMBLEMENT, ELLE NE GAGNERA PAS”.

Interview d'Arnaud Montebourg à l'hôtel Raphael

Invité à un entretien particulier par la Presse Etrangère à l’hôtel RAPHAEL à Paris le 21 octobre, Arnaud Montebourg ancien ministre de l’Economie et candidat à la primaire de la gauche en vue de la présidentielle de 2017, s’est prêté avec beaucoup de courtoisie à cet interview en répondant à de nombreuses questions de la trentaine de journalistes et correspondants de presse étrangers présents.

Christine Ranunkel journaliste et organisatrice de l’événement le présente comme un candidat potentiel. Après un parcours brillant en politique, il quitte Bercy et renonce à ses mandats électifs, il laisse d’abord entendre qu’il renonce à la politique pour entrer dans l’action entrepreneuriale puis de lancer sa candidature officiellement à la présidentielle dans un discours à Frangy-en-Bresse le 21 août 2016. A cette occasion, L’ancien ministre s’est expliqué longuement sur ses intentions pour justifier sa candidature et aborder en outre plusieurs sujets.

“un véritable projet politique, économique et social pour les Français”

Sur la primaire qu’il a lui même initié en 2012, il attend de voir son déroulé prévu en janvier 2017. Abordant son programme “non encore chiffré” qu’il a présenté dans son livre “le retour de la France” -un discours largement commenté de sa déclaration de candidature- l’ancien ministre a tenu à souligner qu’il propose “un véritable projet politique, économique et social pour les Français, résolument inscrit dans le monde d’aujourd’hui avec des solutions innovantes ouvrant le chemin à la réaffirmation de la France et puisant son inspiration dans les sources du gaullisme social pour renouer avec l’affirmation de la France.”

Il entend bien aussi chiffrer ce programme qui sera publié en temps voulu. S’exprimant sur la primaire socialiste, Arnaud Montebourg souligne qu’il faut une alliance forte de l’ensemble des gauches qui s’inscrit dans un processus large pour construire les perspectives des mutations et de l’offre politique car dit-il : “j’ai le devoir de me présenter à cette élection en vue d’une république nouvelle”. Interrogé sur l’Europe et en européen convaincu, il lance l’idée (qui est en train de faire son chemin), “des sauveteurs de l’Europe”. Une alternative naissante car l’Europe est condamnée désormais à ne retrouver le seuil de croissance que dans 7 ans devait-il affirmer par ailleurs.

Plusieurs sujets d’actualité ont été largement abordés, notamment le chômage en France et en Europe, le Moyen Orient et les conflits dans cette région, la question migratoire ainsi que la politique diplomatique de la France avec le monde arabe, le Maghreb et la Méditerranée.

JACKY NAIDJA ET HADJI ADEL

Lien vidéo 

 

CONFERENCE DE PRESSE AU FESTIVAL CINEMED DE MONTPELLIER 2016

AURELIE FILIPETTI ANCIEN MINISTRE DE LA CULTURE A LA TETE DU FESTIVAL CINEMED DE MONTPELLIER

Aurélie Filipetti présidente du CINEMEDAnnoncée à la conférence de presse de vendredi consacrée à la mise en place de l’édition 2016 du festival, la nomination d’Aurélie Filipetti ancienne Ministre de la Culture comme présidente de CINEMED a été entérinée. Elle sera assistée de Christophe Leparc auparavant directeur artistique nouvellement nommé directeur du festival ainsi que de Henri Talvat ancien Président qui devient Président honoraire. Ce dernier qui a présidé la 37e édition 2015 a été depuis de longues années à la tête de CINEMED.

Grand événement du cinéma à Montpellier, CINEMED qui a toujours traduit le rayonnement du cinéma français et méditerranéen trouve sa légitimité dans le succès de son festival depuis 1989 grâce à la multiplication des partenariats avec les pays méditerranéens et de la région en particulier en développant la création cinématographique et audio-visuelle et toute la production à travers son festival crée en 1979 qui draine chaque année des milliers de spectateurs de tous horizons battant des records d’audience sans précédent.

La 38è édition du festival est attendue du 21 au 29 octobre 2016.

JACKY NAIDJA

FESTIVAL CINEMED

LE FESTIVAL DU CINEMA DE MONTPELLIER OUVRIRA SOLENNELLEMENT SES PORTES LE 21 OCTOBRE.

Festival CINEMED

Avec une avant-première du film “Tour de France” de Rachid Djaidani (France 2016) avec Gérard Depardieu, le festival Cinemed ouvrira officiellement ses portes ce vendredi 21 octobre en présence d’Aurélie Filipetti sa nouvelle présidente et de plusieurs autres invités de marque comme Laetitia Casta, Tony Gatlif, Carlos Saura cinéaste, Miguel Gomez, Valéria Golino, Sergi Lopez ainsi que les réalisateurs Arnaud et Jean Marie Larrieu pour ne citer que ceux là….

Aurélie FilipettiAurélie Filipetti a estimé lors de sa dernière conférence de presse, “pouvoir accompagner avec la Ville de Montpellier, l’expansion de ce festival devenu depuis de nombreuses années, l’événement cinématographique incontournable en France et en Méditerranée en s’imposant comme un “art de vivre” pour en assurer son rayonnement culturel et cinématographique”. Le succès que connait le festival est dû essentiellement à la créativité des cinéastes et surtout à leur talent, mais aussi à toute une équipe rassemblée autour de Christophe Leparc son directeur, chargé au quotidien de la promotion et de la programmation qui s’est donné cette année les moyens de ses ambitions grâce à la multiplication de partenariats et l’apport de financements institutionnels conséquents notamment de la part de la Ville de Montpellier et de la Région. Sans oublier bien entendu les autres partenaires publics et privés comme le CNC qui ont permis une sélection innovante, de plus de 100 films de qualité absolument inédits, tournée vers les nouvelles écritures sur des œuvres d’actualité récentes.

Le cinéma Tunisien à l’honneur

C’est le cinéma tunisien avec 10 films et non des moindres, qui est à l’honneur pour cette 38è édition. Une occasion unique de donner la parole aux réalisateurs tunisiens et à d’immenses talents du jeune et nouveau cinéma de Tunisie, témoins de l’émancipation de cette jeunesse qui ne demande qu’à croire en sa soif de découverte à travers le cinéma et les films.

Laetitia Casta la présidente du jury longs métrages

Laetitia Casta CINEMEDLaetitia Casta, Marianne de France, célèbre actrice et réalisatrice, passée derrière la camera, présidente du jury longs métrages présentera son film “EN MOI” (France 2016) et décernera au cours du palmarès l’Antigone d’Or au meilleur film des 9 longs métrages en compétition parmi lesquels “l’Etoile d’Alger” (Algérie 2016) de Rachid Benhadj le samedi 29 octobre lors de la cérémonie de clôture.

30.000 cinéphiles de tous bords sont attendus au cours du festival reconnu comme le grand rendez-vous du cinéma méditerranéen où vont s’imposer les avant-premières, les compétitions et les panoramas de longs et courts métrages dont plusieurs sont des chefs-d’œuvre, remarquables par leur excellente réalisation. Une cérémonie qui s’annonce exceptionnelle par son mélange des genres et des styles et qui sera aussi l’occasion de décerner de nombreux autres prix mais aussi de rendre un vibrant hommage aux grandes figures du cinéma disparues cette année.

JACKY NAIDJA de Montpellier

Site officiel de Cinémed et article sur le même sujet

PROGRAMME DU VENDREDI 21 OCTOBRE 2016

18h: Festival des jeunes lycéens- Corum: Salle Pasteur. (7 films à voir!)

20h30: Soirée d’Ouverture

Film en avant-première : Tour de France de Rachid Djaidani (France 2016) – Corum: Opéra Berlioz.

 

38è EDITION DU FESTIVAL MEDITERRANEEN DU CINEMA DE MONTPELLIER

CINEMED prend son envol avec sa 38è édition du 21 au 29 octobre à Montpellier.

CINEMED Festival du CinémaOuvert officiellement au cours de la conférence de presse hier, le festival tant attendu est “sauvé” comme l’a bien souligné Philippe Saurel, Président de Montpellier Métropole et Maire de la ville. Rappelant son rôle et son identité qui font l’image emblématique de Montpellier depuis 38 ans en tissant tant de liens avec les pays du pourtour de la Méditerranée et particulièrement avec l’apport de ses relations avec les villes jumelées de Barcelone, Fès, Tlemcen, Bethléem, Tibériade, Kos et Palerme.

Conférence de presse CinemedEvénement incontournable du cinéma à Montpellier, CINEMED a toujours traduit le rayonnement du cinéma français et méditerranéen en trouvant sa légitimité dans le succès de son “côté populaire” depuis sa création en 1979. Il a su participer au développement de la création cinématographique et audio visuelle grâce à la multiplication de ses partenariats -publics et privés- notamment avec le CNC et les pays méditerranéens ainsi que la Région en particulier.

Le festival qui draine chaque année des milliers de spectateurs de tous âges et de tous horizons bat des records d’audience d’année en année à la faveur d’une programmation ambitieuse et sans cesse renouvelée.

Intervention FilipettiIntervention Christophe LeparcAvec Aurélie Filipetti ancien ministre de la Culture, nouvelle présidente de CINEMED et Christophe Leparc directeur du festival à ses côtés, Philippe Saurel entend poursuivre avec le festival du cinéma une politique audiovisuelle de qualité ancrée autour de spécificités fortes en direction des pays de la Méditerranée, avant tout un espace de paix, de coopération, de dialogues et de partage.

Henri Talvat cofondateur du festival et désormais président honoraire du festival continue de contribuer fortement à son rayonnement en mettant toute son expérience au profit de l’activité cinématographique du festival jusqu’à considérer que cette édition est la 2è naissance de CINEMED avec tout ce mélange entres les découvertes, l’histoire et la culture du cinéma.

CINEMED et Montpellier, terre de cinéma

CINEMED et Montpellier, terre de cinéma, avec une programmation de plus d’une centaine de films à l’affiche et des rétrospectives vont donc offrir au public pendant 7 jours le meilleur du 7è art.

Une programmation dans laquelle les habitués du festival se retrouveront aux côtés d’acteurs et réalisateurs de renom, entre valeurs sûres et jeune garde en lien avec les films en partage.

Largement soutenu par la Région Pyrénées Méditerranée qui une fois de plus lui apporte cette année un financement non négligeable en partenariat avec le CNC (et son aide aux cinémas du monde) grâce à son volet distribution, vont permettre au festival de se maintenir à un excellent niveau de qualité. Un budget annoncé en hausse avec 30.000 euros de plus que l’an dernier soit 1 million 100.000 euros au total qui peut en conséquence permettre au festival un meilleur fonctionnement.

Cette 38è édition mettra à l’honneur le Printemps du cinéma Tunisien et sa jeune génération de réalisateurs talentueux avec des films d’avant garde, témoins de l’émancipation de cette jeunesse pertinente dans une démocratie naissante où la culture tient une place prépondérante en présence de la dessinatrice bien connue Nadia Khiari et Willis son matou.

Le festival s’ouvrira le vendredi 21 septembre par une soirée consacrée à une avant-première au film “Tour de France” (France 2016) de Rachid Djaïdani avec Gérard Depardieu. Et de poursuivre jusq’au 29 septembre par une soirée de clôture consacrée au film “En Moi” de Laëtitia Casta prestigieuse actrice passée derrière la caméra, présente au festival pour présider le jury de l’Antigone d’Or avec Farid Bentoumi réalisateur, Loubna Abidar comédienne et Yvon Gonzalez réalisateur et Maud Adeline scénariste. Une compétition de 9 films en long métrage parmi lesquels “l’Etoile d’Alger” (Algérie 2016) de Rachid Benhadj.

Un festival entièrement dédié au tout public avec des invités de talent comme Sergi Lopez, les frères Larrieu et tant d’autres encore. Des hommages également attendus seront rendus à Ronit Elkabetz actrice du nouveau cinéma israélien disparue cette année sans oublier Abbas Kiarostami autre maitre du cinéma iranien disparu lui aussi cet été.

DE LA CREATION A LA TRANSMISSION

CINEMED, c’est tout un panorama d’Avant-premières, de films, longs (9 films) et courts métrages (23 films), documentaires (8 films) en compétition) qui tirent avant tout leur tradition cinématographique du cinéma méditerranéen en particulier, à l’exemple de l’Italie avec Ettore Scola ou l’Egypte avec Youcef Chahine à la faveur de leurs innombrables créations confrontés aujourd’hui avec le jeune et remarquable cinéma tunisien. C’est aussi l’exemple de la place de la femme en méditerranée de Loubna Abidar, harcelée dans son pays pour son rôle d’actrice de cinéma.

L’essentiel du cinéma au festival, c’est également le “Filmer en Région” Occitanie/Pyrénées -Méditerranée, qui permet à CINEMED chaque année de montrer une sélection de films récents produits et tournés en région grâce au financement de l’institution régionale. Autres événements et temps forts à l’affiche de ce festival, riche et dense à la fois : des expositions, des rencontres avec les réalisateurs et les acteurs, le festival des jeunes lycéens qui tient toujours une grande place dans ce festival. La journée des métiers du cinéma et de l’audiovisuel et des professionnels, mais aussi la bourse d’aide au développement que le festival propose aux réalisateurs depuis 26 ans.

C’est sans compter sur le travail collectif, laborieux et solidaire de toute l’équipe de CINEMED autour du festival sans qui il n’existerait pas qui a depuis conquis plusieurs générations de cinéphiles.

Site officiel de Cinémed

JACKY NAIDJA
P/ Accès Reportages