CANNES, SA CROISETTE ET SON FESTIVAL DU CINEMA

La ville de Cannes et sa Croisette comme à son habitude depuis 1946 se préparent avec ferveur pour  accueillir le célèbre festival international du Cinéma et célébrer le 7è art.

Le succès planétaire de cet événement grandiose, le 73è qui se déroulera du 12 au 23 mai prochain reste le plus médiatisé au monde avec la fabuleuse cérémonie d’ouverture et la remise de la Palme d’or lors de son palmarès par le président du jury déjà connu pour la circonstance : Spicke Lee. Les membres de ce jury seront connus à leur tour à la mi avril.

Salué comme une réussite artistique majeure, favorisée particulièrement par la forte participation du public d’année en année avec 50.000 festivaliers attendus en provenance de 150 pays, le festival de Cannes est accompagné à cette occasion par 39.700 professionnels de 170 pays. Et parmi eux 30 professions du cinéma ainsi que 4.400 journalistes et techniciens médias du monde entier accrédités et présents aux avant-premières et projections de 57 films de la sélection officielle issus de 55 productions. Du côté du marché du film, 12.527 participants avec les distributeurs, producteurs, exploitants, vendeurs et organisateurs de festivals, se sont retrouvés autour de 4.000 films et projets, bénéficiant de 1.464 projections ainsi que des programmes lors de ce grand et incontournable rendez-vous industriel qui a fêté ses 60 ans lors du festival de 2019. Au Village International, 9 pays (dont la Pologne qui a fait son retour au festival) étaient présents et pour la 1ère fois, 25 pays d’Afrique ont marqué leur forte présence autour de 2 pavillons. Le festival de Cannes entend comme l’année précédente poursuivre son ouverture au Grand Public avec « Cannes Cinéphile » en direction tout particulièrement du jeune public avec l’innovation du programme « Trois jours à Cannes » et son pass qui a réuni plus de 7.000 jeunes passionnés de cinéma.

Le Festival de Cannes est aussi un enjeu économique important en dehors de la présentation de plus de 100 films dans la compétition cinématographique qu’il organise durant 2 semaines depuis 72 ans. Sa longévité marque indéniablement aussi le succès remporté sur le plan médiatique au vu de l’ampleur  de la publicité qu’il s’attribue et qu’il génère dans une politique touristique locale appropriée où tous les commerces de la Ville de Cannes et de ses environs, hôtels, bars-restaurants, cafés et discothèques y compris les grandes marques des établissements de luxe voient leur meilleur chiffre d’affaires se réaliser à cette époque particulière du festival. Lequel est géré avec un budget annuel de plus de 20 millions dont 50% provenant de subventions diverses: (Mairie de Cannes, Etat, Conseil Départemental, Région Sud et Conseil départemental des Alpes Maritimes), soit 1,7 million par jour avec un chiffre d’affaires de plus de 6 millions d’euros. Ces chiffres bien évidemment seront en nette évolution au cours de cette année 2020. Le festival du cinéma reste un pourvoyeur d’emplois puisqu’il génère environ 2400 emplois créés sur 13.000 dont 100 emplois réservés à la sécurité et la surveillance.

C’est particulièrement grâce au partenariat et son contrat passé  avec Canal + depuis 25 ans qui lui rapporte 1,5 million et ses 3 millions d’euros de droits de retransmission que le festival est à la hauteur de ce bon fonctionnement chaque année. Et de rappeler que la Palme d’Or, Prix du meilleur film est l’œuvre du bijoutier suisse Chopard, d’une valeur de 20.000 euros, pesant 118 grammes répartis sur 29 feuilles d’or de 18 carats. Un précieux et prestigieux oscar remis lors  de la cérémonie du palmarès du festival.

JACKY NAIDJA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin