«JUSTICE POUR MON FILS SOFIANE*»

Belkacem Ouggad se confie à propos de son livre « Justice pour mon fils » qui vient de paraître aux éditions du Lys bleu* relatant  l’accident mortel du 1er Juillet 2005 avec l’ambulance des pompiers d’Aix en Provence, qui a coûté la vie à son fils Sofiane.

LE GONCOURT 2021 ATTRIBUE AU SÉNÉGALAIS MOHAMED MBOUGAR SARR ET LE RENAUDOT A AMÉLIE NOTHOMB

La consécration de Mohamed Mbougar Sarr, 31 ans, au Goncourt 2021, le plus prestigieux des prix littéraires avec son livre « la plus secrète mémoire des hommes » publié aux éditions Philippe Rey, montre bien la place de la langue française et son statut dans la francophonie et les pays francophones.

SUR LES PAS de JEAN CLAUDE GAUDIN : « MEMOIRES ET VÉRITÉ ».

Certains hommes aussi célèbres soient-ils ne peuvent jamais se faire oublier tout à fait. L’ombre de leur souvenir comme celle de Jean Claude Gaudin, figure emblématique de la vie politique française , planera toujours sur Marseille. Tant il aura marqué par sa forte personnalité cette ville  où il est né il y a 82 ans.

NAIMA BOUSSOUR* SE DEVOILE A PROPOS DE SON DERNIER OPUS : « VOYAGES EN RITOURNELLES »

Après son premier ouvrage  « la poésie de l’adolescence » publié en mai 2018, qui lui a ouvert les portes de l’écriture à  travers une série de poèmes aussi sublimes les uns que les autres, Naima Boussour  revient avec un 2e livre « Voyages en ritournelles » publié chez Hugues Facorat Editions en octobre 2020.

« HONTE A CEUX QUI SEPARENT LES EPINES DES ROSES » DE YAMINA KHODRI

Un titre du livre qui en dit long et qui sonne comme un ancien adage puisé dans l’histoire ancienne et populaire, écrit avec justesse par Yamina Khodri, militante associative engagée dans l’action culturelle et l’aide humanitaire.

BENJAMIN STORA : L’HISTORIEN AU CHEVET DE L’HISTOIRE ALGERIENNE.

Benjamin Stora vient de publier un excellent manuscrit «Mémoire Algérienne» aux éditions Robert Laffont dans la collection  « Bouquins» (Mars 2020).

EN EXCLUSIVITE A REPORTERS

A l’occasion de la sortie de son livre « la mélancolie du maknine » aux éditions du Seuil, Seham Boutata Journaliste, écrivaine franco- algérienne, s’est dévoilée à Reporters.

SUR LA ROUTE DU CHARDONNERET (LE MAKNINE) DE SEHAM BOUTATA *OU »LA MELANCOLIE DU MAKNINE ».

C’est un pari fou qu’à réussi Seham Boutata*, auteure d’un livre tout juste sorti ce mois de mars, publié aux éditions  du Seuil et déjà accueilli avec intérêt par le grand public.

UN MANIFESTE POUR L’APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ARABE EN FRANCE PAR JACK LANG.

« NOUS SOMMES DANS UN PAYS OU LA LANGUE ARABE DEVRAIT ETRE LA REINE », c’est par ces mots devant la presse à propos de l’annonce de la parution de son livre sur l’apprentissage de la langue arabe dans l’enseignement en France, que l’ancien ministre de la culture de François Mitterand et actuel directeur de l’Institut du Monde Arabe à Paris (l’IMA) avec sa grande vocation culturelle tente d’expliquer comment la langue arabe parmi les langues à l’école doit être vue, apprise et parlée.

BENJAMIN STORA* : » LES RETOURS D’HISTOIRE » OU « L’ALGERIE APRES BOUTEFLIKA »

Un excellent ouvrage dans lequel Benjamin Stora apporte en tant que spécialiste de l’Algérie et de l’histoire du Maghreb, l’éclairage nécessaire sur l’actualité brûlante qui a agité l’Algérie depuis le 22 février 2019, à un moment historique où les protestations pacifiques contre le régime en place ont permis le renversement du Président Bouteflika.