CANNES CAPITALE DU CINEMA MONDIAL OUVRE GRAND LES BRAS AUX STARS AVEC LEURS FILMS LES PLUS PRESTIGIEUX.

La ville de Cannes est fin prête pour accueillir comme à son habitude le festival du cinéma le plus prestigieux du monde où vont se presser les cinéphiles du monde entier à partir du 14 et jusqu’au 25 mai 2019.

Un rendez-vous inédit, chaque année renouvelé dans la forme avec au coeur le 7è art, les stars et les réalisateurs de films de la sélection officielle lancée le 18 avril et à laquelle sont venus s’ajouter nombre de films dont  celui « Hors Normes  » réalisé par Olivier Nakache et Eric Tolrdano qui sera projeté en baisser de rideau le 25 mai lors de la soirée du palmarès.Une première mondiale avec ce film produit et distribué par Gaumont qui sortira en France le 23 septembre prochain. Le festival, avec un jury de 4 femmes et 4 hommes réuni autour du célèbre acteur et réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu à qui reviendra la remise de la fameuse Palme d’or (en or équitable) au meilleur film, un véritable bijou réalisé par les illustres ateliers Chopard.

En lice pour la Palme d’Or, 19 films et 19 réalisateurs aussi célèbres les uns que les autres: Arnaud Desplechin, Pedro Almodovar, Terence Malick, les Frères Dardenne, Marco Bellocchio, Xavier Dolan, Ken Loach pour ne citer que ceux là. Alain Delon à qui un hommage particulier lui sera rendu pour toute sa carrière (80 films dont de nombreux chefs d’œuvre) recevra la Palme d’honneur du Festival 2019. Un festivaloù l’Afrique est largement représentée à travers « Atlantique » film de Mati Diop tourné au Sénégal. Le Maghreb aussi est représenté par des films algériens et tunisiens. Tandis qu’en hors compétition, Claude Lelouche qui revient à Cannes 53 ans après son film « Un homme et une femme » (palme d’or en 1966) présentera « les plus belles années d’une vie » avec Jean Louis Trintignant et Anouk Aimée. Autre hommage tout particulier: celui réservé à Agnès Varda, cette femme du cinéma passionnée et passionnante qui sera mise en lumière pour son parcours de cinéaste femme, disparue fin mars à l’âge de 90 ans.

La cérémonie d’ouverture confiée pour la 4è fois à Edouard Bear sera retransmise en même temps dans 400 cinémas en France, qui projetteront également en avant première  mondiale « The Dead Don’t Die » de Jim Jarmusch. L’excellent film choisi pour la circonstance qui ouvrira la sélection officielle dont la sortie est prévue le 12 juin. Autres jurys parallèles qui vont accompagner le Festival: « Un certain Regard » présidé par Nadine Labaki cinéaste libanaise et celui des Courts métrages et de la Cinéfondation confié à Claire Denis,   réalisatrice de renom. Sans oublier le jury de la Caméra d’Or présidé cette année par Rithy Panh, réalisateur cambodgien connu pour son film de fiction « les gens de la rizière » mais surtout pour toute son œuvre consacrée  au génocide et à la mémoire de ses victimes. Il récompensera l’une des 22 œuvres présentées en sélection officielle à la quinzaine des réalisateurs et à la semaine de la critique. En dernière annonce de la sélection officielle du festival, celle de la venue de Sylvester Stallone qui viendra présenter » Rambo V Last Blood » et sera mis à l’honneur pour son immense carrière au cours d’une séance spéciale au Palais des festivals le vendredi 24 mai à 22h30 où il présentera en exclusivité des scènes de son film. De quoi déchainer les foules et les passions comme à chacune de ses apparitions sur la Croisette.

La Croisette qui s’est refaite une beauté pour son festival a toujours su s’adapter à chaque édition pour retrouver tout son éclat avec la montée des marches du tapis rouge que vont fouler les artistes sous les yeux de milliers de spectateurs pendant 10 jours.

Pendant que le monde entier aura aussi les yeux rivés sur Cannes grâce aux caméras de quelques 4600 journalistes, photographes et caméramans de tv accrédités pour le plus grand et somptueux festival du cinéma mondial. Un enjeu international énorme dont La cérémonie de cette 72è sera transmise en direct le 14 mai  et son palmarès honoré le 25 mai avant d’envisager et de construire déjà le cinéma français de demain qu’accompagne le festival depuis 72 ans grâce à cet évènement international.

De CANNES,  JACKY NAIDJA avec INES ILIANA

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin