CONFERENCE INTERNATIONALE DE PARIS POUR LA PAIX ET LA SOLIDARITE

logo paix et solidarité

ENSEMBLE JUIFS, CHRETIENS ET MUSULMANS S’ENGAGENT AU SERVICE DE L’HOMME LE 17 SEPTEMBRE AU PALAIS BRONGNIART A PARIS A l’APPEL DE LA FONDATION DE L’ISLAM DE FRANCE ET LA LIGUE ISLAMIQUE MONDIALE.

« Il ne peut y avoir d’entente entre les peuples et les nations s’il n’y a pas de volonté de dialogue et de reconnaissance mutuelle notamment entre les adeptes des grandes traditions religieuses. Aussi les dignitaires se doivent-ils d’enseigner à leurs fidèles les préceptes d’entraide et de sollicitude : nul ne peut attenter à la liberté et à la dignité d’autrui au nom de ses convictions religieuses. Conformément à leurs références scripturaires, les grandes familles spirituelles sont au service de l’homme pour le bien de tous. »

Une 1ère du genre en Europe

C’est dans cet état d’esprit que cette conférence internationale pour la paix et la solidarité, la 1ère du genre en Europe, est organisée par les deux plus hautes instances de l’islam (la fondation de l’islam de France présidée par Ghaleb Bencheikh et la ligue islamique mondiale représentée par Mohamed Abelkaril Al-Issa où sont déjà attendus 600 personnalités. Un événement exceptionnel et de notoriété où l’on entend faire rencontrer et partager le message d’amour, de bonté et de fraternité inscrit au cœur des traditions religieuses entre juifs, chrétiens et musulmans. Ainsi que celui du monde intellectuel, académique, institutionnel, politique et religieux de toutes confessions invité, tendant à la coopération interreligieuse, pour la défense des valeurs citoyennes, à la paix entre les nations et à la solidarité des hommes. L’on sait qu’en ces temps incertains, où des foyers multiples de tension de par le monde particulièrement ébranlé par des rebondissements politiques, diplomatiques, économiques et surtout sociaux sont montrés du doigt, où la responsabilité des croyants de toute la famille abrahamique est engagée pour l’avènement d’une paix véritable, durable, fondée sur la justice, la solidarité et la fraternité.

Une rencontre hautement symbolique

Et cette grande rencontre, hautement symbolique, au regard de toutes ses composantes juive, chrétienne et musulmane de toute la nation française, peut et doit renforcer l’entente entre les peuples et les nations avec le dialogue et la reconnaissance mutuelle, notamment entre les adeptes des grandes traditions religieuses. Pour d’une part, s’opposer ensemble à la violence des extrémistes, au terrorisme, en assurant la liberté de conscience et d’expression tout en reconnaissant l’altérité confessionnelle. Et d’autre part respecter les lois et les institutions du pays dans lequel tout croyant réside. A l’issue de la conférence, viendra alors la signature prévue d’un mémorandum d’entente et d’amitié entre les 3 religions monothéistes représentées par Mohamed Abdel karim Al-Issa, Secrétaire général de LIM de France et l’archevêque de Marseille. Le Rabbin Moché Lewin, conseiller spécial du Grand Rabbin de France, François Clavoiroly, président de la fédération protestante et Ghaleb Bencheikh, Président de la FIF seront les témoins de bonne foi de cet accord en vue de sa mise en œuvre par des actions concrètes. Et parmi les invités attendus, le Président de la République Emmanuel Macron et à ses côtés plusieurs ministres du Gouvernement, des parlementaires et de nombreuses personnalités laïques. La conférence internationale de Paris sera suivie d’une rencontre au Collège des  Bernardins le 25 septembre et fera le point sur les relations islamo-chrétiennes pour des perspectives d’action et de coopération d’avenir.

La patrie des droits de l’homme saura-t-elle donner à cette occasion au monde l’exemple d’une réflexion majeure pour une politique respectueuse de tous et de chacun, quelles que soient les communautés d’appartenance?

Une conférence de presse est prévue à l’issue de cette journée de conférence entre 17h et 18 h au Palais Brongniart. Elle sera animée conjointement  par Ghaleb Bencheikh et Mohamed Abdelkarim Al-Issa qui répondront aux questions des journalistes.

JACKY NAIDJA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin