LE SACRE DE TAHAR RAHIM* AU FESTIVAL DE CANNES 2021 DANS « DESIGNE COUPABLE » UN FILM DE KEVIN Mc DONALD AVEC JODIE FOSTER.

Désigné Coupable

Un combat contre la justice américaine pour la liberté et la justice.

« Désigne Coupable » nommé aux Oscars pour « The Mauritanian » version américaine, réalisé par Kevin Mac Donald. Lequel a déjà dirigé Tahar Rahim dans « l’aigle de la légion ».

L’acteur campe un rôle impressionnant dans une histoire vraie inspirée de « Guantanamo Diary » (Les carnets de Guantanamo) de Mohamedou Ould Slahi. Un Mauritanien accusé de terrorisme par le gouvernement américain et emprisonné à Guantanamo Bay pendant 10 ans comme 700 autres prisonniers après les attentats du 11 septembre.

C’est une quête de justice et de liberté que défendent Jodie Foster (Nancy Hollande) dans le rôle d’une brillante avocate, assistée de son associée Shailene Woodley (Terri Duncan) pour aller chercher des vérités concordantes, et Benedict Cumberbatch le lieutenant-colonel et accusateur (Stuart Couch) dans le film.

Tahar Rahim fort de l’expérience acquise dans le tournage du film « Un prophète » qui lui a valu le César du meilleur espoir masculin en 2010, s’est très bien adapté à ce nouveau rôle qu’il a porté à bout de bras pour le rendre vrai, bouleversant et épatant. Sa grande force a résidé surtout dans son humanisme pour faire face à cette quête de liberté grâce aussi à sa foi, croyant avant tout à son innocence très fortement pour un procès équitable dans une lutte acharnée livrée pour sa survie.

Une histoire touchante, sensible et tragique sur un homme qui a fait appel à des forces surnaturelles pour résister et enfin retrouver sa liberté.

Mohamedou Ould Slahi est aujourd’hui libre. Il est retourné en Mauritanie où il est empêché de rejoindre sa femme qui vit en Allemagne.

Tahar Rahim, membre du jury

Le tapis rouge de la cérémonie d'ouverture du 74e Festival de Cannes

STEPHANE CARDINALE – CORBIS/CORBIS VIA GETTY IMAGES

Tahar Rahim est lui, membre éminent du jury du 74e festival du cinéma international de Cannes qui lui offre un sacre pour présenter ce film sorti dans les salles le 14 juillet que la critique par ailleurs a bien accueillies dont le succès auprès du grand public est tout à fait certain.

Jacky NAIDJA

Tahar Rahim :

Tahar RahimIl est né le 4 juillet 1971 à Belfort. Marié à Leila Bekhti actrice de talent et un fils Souleymane.

Il a débuté dès études de cinéma à Montpellier grâce à une bourse d’études de Cinemed. Sa carrière fulgurante est marquée par une filmographie impressionnante comme Grand Central, Le passé, Samba, Réparer les vivants, le Serpent une série de Netflix. Mais c’est le film « Un prophète » qui lui a fait prendre une carrière internationale et Désigne Coupable présenté cette année au 74e festival de Cannes 2021. Des films qui ont valu des prix comme le César du meilleur acteur dans Un prophète en 2010.

César du meilleur espoir masculin en 2010 pour Un prophète également ou encore le Prix du cinéma européen du meilleur acteur en 2009.

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin