« ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD » DE QUENTIN TARANTINO PRESENTE AU FESTIVAL ET RECU AVEC GRANDE FERVUER PAR LE PUBLIC

« Once a Time in Hollywood »‘( Il était une fois… ) est un de ces films qui était le plus attendu sur la Croisette. Présenté hier au festival, Il a enflammé le public très nombreux venu voir Quentin Tarantino son réalisateur de retour au festival avec ses deux stars du cinéma Brad Pitt et Léonardo DiCaprio lors de leur montée des marches.

 Un tapis rouge qui a attiré énormément de monde posté dès les premières heures de la journée derrière les barrières des trottoirs de la Croisette. Au delà du superbe accueil que lui a réservé le public après la projection par de longues salves d’applaudissements répétés, ce sont les critiques complètement positives et renouvelées qui ont alimenté bien avant la presse sur ce film qui concourt en compétition officielle cette année. Un film dramatique américain écrit et réalisé par le célèbre Quentin Tarantino. Et dont l’histoire est vécue à Los Angeles lors de l’assassinat de Sharon Tate épouse de Roman Polanski par Charlie Manson dans la nuit du 8 au août 1969. Une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

Des Rôles superbement joués dans ce film par Margot Robbie (Sharon Tate) aux côtés de Brad Pitt (Rick Dalton) et Léonardo DiCaprio (Cliff Booth) dont l’apparition côte à côte les a merveilleusement révélés encore une fois pour prétendre à la Palme d’Or. Un Prix déjà conquis par Quentin Tarantino il y a 25 ans déjà avec « Pulpe Fiction (1994). De retour au festival de Cannes 2019, Quentin Tarantino compte bien sur le succès annoncé, comme une ode  au cinéma, à ceux qui le font et l’imaginent, espérer également le prix d’interprétation masculine à Léonardo DiCaprio, magistral dans son dernier rôle.

Ce dernier n’était pas venu au festival depuis 2013, année où il a présenté « Gabsy le magnifique » de Baz Luhzman en ouverture de la 66è édition du festival de Cannes. Une palme d’Or pressentie cette année par plusieurs autres réalisateurs et non des moindres comme Ken Loach, les Frères Dardenne,  Pédro  Almodovar ou Arnaud Desplechin pour son film « Roubaix une Lumière » avec ses deux très bons acteurs Léa Seydoux et Roschdy Zem. Un film dont on dit déjà beaucoup de bien, racontant le quotidien des policiers dans les quartiers de Roubaix. En compétition officielle, Il sera projeté ce mercredi 22 mai au festival.

De Cannes JACKY NAIDJA avec INES ILIANA

Partagez notre article :Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin